PKTennis

PKTennis, l'actualité du tennis en live et en vidéos

Mon nom est Nadal, Rafael Nadal

nadal-gagne-completement

 

Il y a des histoires que l’on croit possible que dans les contes de fées et pourtant laissez moi vous conter celle d’un joueur désormais pour sûr qualifié de « hors du commun », l’histoire de la saison 2013 de Rafael Nadal.

Mais au fait quelqu’un se souvient-il encore que l’an passé à cette même période, le Majorquin ne savait pas s’il pouvait encore un jour être de retour à la compétition ?

Mais non, bien sûr que non, une période bien vite effacé, étonnement même trop vite effacé, tant aucun joueur sur le circuit n’a été un jour capable d’un tel retour à la compétition. Lorsque l’on regarde par exemple Gael Monfils, pourtant connu lui au aussi pour ses capacités de battant, même s’il commence à regagner des matchs importants il est encore loin de son niveau d’avant blessure.

Nadal quant à lui a effacé une place de numéro 5 mondial, remportant 5 masters 1000, 2 tournois de Grand Chelem et pour l’instant seulement 2 petites défaites sur dur. Le dur, une surface qui ne convient ni à son jeu ni à son genou, mais sur laquelle il a peut être fait encore meilleure impression que sur terre battue.

Alors quel est donc le secret de ce « James Bond » du tennis ?

Le travail, ça tout le monde en produit. Le mental, ça aussi de plus en plus de joueur le travaille. L’équilibre, il en a peut être plus que d’autres de ses adversaires.

N’oublions pas que Nadal n’avait cette année aucun point à défendre, ce qui lui a probablement permis de devancer un Djokovic qui en avait trop. Reste que les matchs seul lui les a enchainé et les a remporté, ça personne ne lui enlèvera.

Mais alors jusque quand ?

Combien de temps tiendra t-il à ce niveau ?

Si sa blessure au genou était si grave que ce que l’on disait l’an passé, combien de temps son traitement le fera tenir ?

Alors que 2000 points le sépare de Djokovic, et qu’il y a encore à l’heure où j’écris 2500 points à remporter, finira t-il numéro 1 mondial ?

Tout cela, même le génie Rafa ne peut y répondre. C’est la magie du tennis.

US Open 2013 : l’insolence du revers une main

1/4 de finales messieurs de l’US Open 2013.

Gasquet – Ferrer d’un côté

Wawrinka – Murray de l’autre

2 outsiders d’un côté

2 favoris de l’autre

2 non habitués aux 1/2 finales en Grand Chelem d’un côté

2 pour qui se devait être une formalité d’un côté

Mais aussi 2 revers une main d’un côté

2 revers deux mains de l’autre

Sur le papier donc, aucune surprise à prévoir, comme d’ailleurs depuis le début de cet US Open 2013. Un US Open pas si glamour que prévu.

Et si ce jour, je décide enfin de reprendre ma plume, enfin mon clavier, c’est tout simplement pour honorer les 2 incroyables performances de ceux qu’on attendait pas : Richard Gasquet qui est venu à bout de David Ferrer, et de Stan Wawrinka qui a été encore plus fort pour infliger une correction au tenant du titre Andy Murray. Rien que ça.

Après la pluie qui a perturbé la 1re semaine à New York, c’est une pluie de revers gagnant une main qui a perturbé tous les pronostics. Pour notre plus grand plaisir.

gasquet us open revers

Stanislas Wawrinka

2 techniques différentes mais au final 2 demies finales inédites pour le Suisse et le Français, qui tenteront cette fois d’être encore plus insolents et de déjouer LA finale que tout le monde pense inévitable : Nadal – Djokovic. Les 2 grands favoris qui ont eu jusque là une autoroute à leur portée.

Si pour Gasquet la tâche semble, soyons honnête, plus que délicate face à un Nadal en pleine confiance, on peut penser que Wawrinka, qui a déjà bouscoulé Djokovic à l’Open d’Australie, peut avoir les clés pour surprendre le Serbe.

L’US Open commence…enfin…

 

Quel avenir attend Marion Bartoli si elle remporte Wimbledon 2013 ?

20130704-135052.jpg

Marion Bartoli l’a compris et toute la France avec elle c’est le moment ou jamais pour elle de remporter un Grand Chelem. Avec les déroutes de Mme Serena Williams, de Vika Azarenka et de la belle MaSha, la porte est grande ouverte et un courant d’air frais plane à London.

Alors on se met à rêver de voir notre Marion, si souvent critiquée et mal aimée, remporter le prestigieux trophée de l’édition 2013 Wimbledon.
Et si samedi la française soulève la coupe, son image changera t-elle ?

Voici ce que nous imaginons sur l’avenir d’une Marion vainqueur en Grand Chelem :

- elle ne sera toujours pas sponsorisée par Nike et portera toujours son bandeau gris récupéré chez elle
- son père Walter sera encore plus désagréable que lorsqu’elle ne remportait aucun tournoi
- son échauffement entre chaque point sera plus intensif : après ses sauts avant arrière habituels, elle fera au pas de course un aller retour ligne de fond – filet pour être sûre d’être bien réveillée
- après le coup droit et le revers à 2 mains, elle sera la 1re joueuse de l’ère open à smatcher à 2 mains
- elle serrera le point non plus entre chaque point mais entre chaque frappes de balle
- il n’y aura plus qu en conférence de presse qu’elle portera ses Louboutins, elle entrera sur le terrains avec
- enfin, elle aura une pression supplémentaire lors de l’édition 2014 de Roland Garros et sera éliminée en 1re semaine

Bref, si Marion Bartoli aura lutté pour remporter un tournoi majeur, conquérir le cœur des français risque d’ être encore plus compliqué …

Exit Wimbledon, « sexy » Nadal en vacances à Ibiza

Alors que se déroule un tournoi de Wimbledon pour le moins surprenant avec les déroutes de Federer, Tsonga, Williams, Sharapova, Azarenka et de Rafa Nadal, ce dernier s’est offert comme chaque année des vacances sur l’eau : destination Ibiza toujours entouré de ses amis et d.un bandage très visible sur son genou…espérons que l’histoire de son absence de l’an passé ne se répétera pas !
Attention les yeux mesdames :-)

(Photos : rafaelnadalfans.com)

20130703-143637.jpg

20130703-143646.jpg

20130703-143658.jpg

20130703-143704.jpg

20130703-143712.jpg

20130703-143720.jpg

20130703-143726.jpg

20130703-143733.jpg

20130703-143740.jpg

20130703-143748.jpg

20130703-143755.jpg

20130703-143809.jpg

20130703-143816.jpg

20130703-143832.jpg

20130703-143838.jpg

Wimbledon 2013 casse avec la « routine »

Il aura suffit 2 petits tours lors du tournoi de Wimbledon 2013 pour que l’on comprenne que tout ne se déroulera pas comme d’habitude…

Que Nadal ne retrouvera pas Federer

Rafa ne passera pas le 1er tour cette année

Rafa ne passera pas le 1er tour cette année

Que Tsonga ne la jouera pas comme Stich comme le suggérait le site eurosport

Que Federer était peut être en train de nous donner des signaux de fin d’une époque

Federer garde le sourire

Federer garde le sourire

Que Vika Azarenka n’allait toujours pas mieux

Et que Maria Sharapova avait besoin de repos

 

Masha et Dimitrov toujours inséparables à Londres cette fois

Masha et Dimitrov toujours inséparables à Londres cette fois

Bref ce Wimbledon 2013 se trouvait dès le 2e tour privé de ses patrons, victime de défaites surprenantes et d’abandons en chaîne.

Alors même si le tableau dames garde son inépuisable Serena Williams et le tableau hommes son n°1 mondial Novak Djokovic, toutes les têtes pensent alors qu’une victoire tant attendue à Londres devient plus que jamais possible, celle de l’enfant du pays Andy Murray :

Enfin la bonne pour Andy ?

Enfin la bonne pour Andy ?

Et n’est-ce pas prémonitoire de voir déjà Judy Murray trinquer avec Uncle Toni 

Murray meets Nadal at Wimbledon

 

Affaire à suivre…

(à l’heure où j’écris cet article, la série noire continue avec l’abandon de Mika Llodra)

 

 

 

 

Halle 2013 : Monfils était en exhibition

Il y en a qu’un qui est capable de tels gestes sur un terrain de tennis en plein match officiel : c’est le français Gaël Monfils opposé à Tommy Haas lors du tournoi de Halle.

Alors qu’il mène 1 set à 0 mais qu’il est mené dans le 2e set, il execute un smatch…assez particulier.

La preuve en images :

Roland Garros 2013 : Rafaël Nadal ne s’arrêtera pas à 8 victoires

nadal rg2013

 

Alors que tout le monde raconte l’entrée dans l’histoire de Rafa Nadal, qui devient le seul joueur de tous les temps à remporter 8 fois un même tournoi de Grand Chelem, on se demande déjà si quelqu’un arrivera un jour à s’approcher de ce nouveau record.

8 victoires semble déjà impossible à réaliser de nouveau mais le fond du problème est surtout que l’espagnol qui n’a que 27 ans risque bien d’en remporter encore quelqu’uns de Roland Garros tant il domine la discipline sur terre battue.

Il s’est sorti d’un tournoi pourtant compliqué pour lui mais surtout d’une demie finale épique où il a fait preuve d’une force mentale hors du commun face à son pire ennemi, Novak Djokovic, le seul à pouvoir le faire douter.

Rafaël Nadal est un champion exceptionnel, rendons à César ce qui lui appartient, comme on en voit rarement tous sports confondus. Et le tennis a raison de clamer et de porter haut et fort les couleurs de l’espagnol.

Désormais, plus personne n’en doute, le n°5 mondial est de retour pour de bon, plus la peine d’évoquer son genou à l’avenir. Le test a été concluant.

Mauvaise nouvelle pour lui : il sera plus qu’attendu sur le gazon londonien.

Bonne nouvelle pour nous : il aura à coup sûr l’énorme envie de faire oublier la déroute de Wimbledon 2012.

Cliquez sur l’image pour accèder à la vidéo qui retrace l’histoire de la légende du sport Rafa Nadal : 

vidéo nadal rg2013